Daniel 7: 2-3
les quatre vents des cieux firent irruption sur la grande mer.
Et quatre grands animaux sortirent de la mer, différents les uns des autres.

Daniel 7: 16-17
Je m'approchai de l'un de ceux qui étaient là, et je lui demandai ce qu'il y avait de vrai dans toutes ces choses. Il me le dit, et m'en donna l'explication:
Ces quatre grands animaux, ce sont quatre rois qui s'élèveront de la terre;

Daniel 7: 19-20
Ensuite je désirai savoir la vérité sur le quatrième animal, (...)
et sur les dix cornes qu'il avait à la tête.

Daniel 7: 26-27
Puis viendra le jugement, et on lui ôtera sa domination, qui sera détruite et anéantie pour jamais.
Le règne, la domination, et la grandeur de tous les royaumes qui sont sous les cieux, seront donnés au peuple des saints du Très Haut. Son règne est un règne éternel, et tous les dominateurs le serviront et lui obéiront.

Apocalypse 4: 7
et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole.

Daniel 7: 5
Et voici, un second animal était semblable à un ours, et se tenait sur un côté; il avait trois côtes dans la gueule entre les dents, et on lui disait: Lève-toi, mange beaucoup de chair.

Daniel 7: 6
Après cela je regardai, et voici, un autre était semblable à un léopard, et avait sur le dos quatre ailes comme un oiseau; cet animal avait quatre têtes, et la domination lui fut donnée.

Daniel 8: 8
Le bouc devint très puissant; mais lorsqu'il fut puissant, sa grande corne se brisa. Quatre grandes cornes s'élevèrent pour la remplacer, aux quatre vents des cieux.

La mer symbolise les peuples et les nations (Apocalypse 17: 15). Ce sont les peuples qui donnent naissance aux quatre grands animaux. Pour ce faire, ils sont suscités, stimulés par les quatre vents des cieux (v. 2-3).
Ces quatre grands animaux qui sortent de la mer sont quatre royaumes (v. 16-17). De même que la statue du chapitre 2 avait quatre métaux, de même ici on a quatre animaux. Dans les deux cas, le même nombre de royaumes.

Outre le fait que le nombre de métaux de la statue, et le nombre d'animaux qui sortent de la mer est le même, et qu'ils représentent dans les deux cas des empires, on voit que pout les deux le dernier empire se divise et continue en 10 entités, soit orteils pour l'un, soit cornes pour l'autre (v. 19-20).
Et dans les deux cas, aussi, le dernier empire est détruit par ce qui représente le royaume de Dieu: une petite pierre pour la statue, et le peuple des saints du Très Haut dans l'autre (v. 26-27).

On en conclut que c'est la même vision, la même prophétie qui nous est présentée, une fois par Nabucadnétsar sous la forme d'une statue, et une autre fois par Daniel, sous les forme des quatre animaux.

Le premier animal, le lion, représente l'empire Babylonien.
On voit un lion, le roi des animaux, avec des ailes d'aigle.
L'aigle symbolise la vue perçante, la clairvoyance, la prophétie. Ce qui est une caractéristique de Dieu (Apocalypse 4: 7). Le roi de Babylone, avec ses mages, est donc clairvoyant et a des visions (Daniel chapitre 2).
Cette clairvoyance lui est enlevée quand un coeur d'homme lui est donné, et qu'il se met debout comme les hommes. Ces caractéristiques humaines qui lui sont données, et en particulier le coeur d'homme, nous montre que le roi est parvenu à l'état d'homme fait, dirait Paul, à l'état d'homme spirituel. C'est pourquoi dans la statue, le royaume de Babylone est représenté par l'or, le plus précieux des métaux, qui symbolise aussi Jésus.
Cela signifie que les recherches spirituelles de Nébucadnétsar, symbolisées par les ailes d'aigle, sont courronées de succès, et qu'elles s'achèvent, que les ailes sont arrachées, quand il reçoit les caractéristiques de l'homme céleste.

Le deuxième animal, l'ours, représente l'empire des Mèdes et des Perses.
Il est représenté sur un côté, car une seule des deux ethnies, Mède ou Perse, ne règne à chaque fois.
il a trois côtes dans la gueule, car il a vaincu trois peuples: les Parthes, la Lydie, et l'empire Assyro-Babylonien.

Le troisième animal, le léopard, représente l'empire grec.
Il a quatre ailes. Mais des ailes d'oiseau, pas d'aigle. Elles symbolisent la rapidité avec laquelle Alexandre a conquis son empire. Après sa mort, son empire a été divisé entre ses généraux, et quatre d'entre eux ont dominés les autres. C'est ce que signifient les quatre têtes du léopard.
Ces quatre grands royaumes grecs sont répartis aux quatre points cardinaux (Daniel 8: 8). Au nord, le royaume de Macédoine, où régna la dynastie des Antigonides. Au sud, le royaume d'Egypte avec la dynastie des Ptolémées. A l'est, le royaume de Syrie, avec la dynastie des Séleucides. Et enfin le royaume de Pergame, qui manifestement n'est pas situé à l'ouest. Mais.... nous en reparlerons la prochaine fois.

.