Accueil

Chapitre 2

2.36   Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d'Aser. Elle était fort avancée en âge, et elle avait vécu sept ans avec son mari depuis sa virginité.
2.37   Restée veuve, et âgée de quatre vingt-quatre ans, elle ne quittait pas le temple, et elle servait Dieu nuit et jour dans le jeûne et dans la prière.
2.38   Étant survenue, elle aussi, à cette même heure, elle louait Dieu, et elle parlait de Jésus à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.
2.39   Lorsqu'ils eurent accompli tout ce qu'ordonnait la loi du Seigneur, Joseph et Marie retournèrent en Galilée, à Nazareth, leur ville.
2.40   Or, l'enfant croissait et se fortifiait. Il était rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.
2.41   Les parents de Jésus allaient chaque année à Jérusalem, à la fête de Pâque.
2.42   Lorsqu'il fut âgé de douze ans, ils y montèrent, selon la coutume de la fête.
2.43   Puis, quand les jours furent écoulés, et qu'ils s'en retournèrent, l'enfant Jésus resta à Jérusalem. Son père et sa mère ne s'en aperçurent pas.
2.44   Croyant qu'il était avec leurs compagnons de voyage, ils firent une journée de chemin, et le cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances.
2.45   Mais, ne l'ayant pas trouvé, ils retournèrent à Jérusalem pour le chercher.
2.46   Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant.
2.47   Tous ceux qui l'entendaient étaient frappés de son intelligence et de ses réponses.
2.48   Quand ses parents le virent, ils furent saisis d'étonnement, et sa mère lui dit: Mon enfant, pourquoi as-tu agi de la sorte avec nous? Voici, ton père et moi, nous te cherchions avec angoisse.
2.49   Il leur dit: Pourquoi me cherchiez-vous? Ne saviez-vous pas qu'il faut que je m'occupe des affaires de mon Père?
2.50   Mais ils ne comprirent pas ce qu'il leur disait.
2.51   Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait toutes ces choses dans son coeur.
2.52   Et Jésus croissait en sagesse, en stature, et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

Anne la prophétesse ( v. 36-40 )

On peut se poser la question si aujourd'hui on voyait une vieille dame qui passe tout son temps dans une église (ou un Temple, ou une salle de culte, peu importe comment on l'appelle), mangeant presque rien, toujours en prière, et qui se met tout à coup à dire à tout va que ce bébé qu'on amène à l'autel est le Messie (ou le Elie qui doit venir)... est-ce qu'on la prendrait au sérieux ? est-ce qu'on la croirait ?
On la prendrait certainement pour une folle.... et on aurait bien tort !

La Pâque à Jérusalem ( v. 41-47 )

Autres temps, autres moeurs... Les parents s'en vont, et ils oublient un enfant derrière eux... Ils en ont tant que ça !? De nos jours, on ne laisserait jamais un enfant sans surveillance, on ne le laisserait jamais voyager avec des étrangers sans savoir exactement avec qui... Mais cela semblait naturel, à l'époque en Palestine.

Quand il le retrouve, il est assis avec les docteurs de la Loi, et les écoute. Non, il ne les instruit pas, il n'a que 12 ans. C'est lui qui écoute, et qui pose des questions. Il apprend la Torah, il s'instruit de la Loi de Dieu.

il faut que je m'occupe des affaires de mon Père ( v. 48-52 )

Une simple phrase. Et Jésus nous dit là tout ce qu'on a besoin de savoir. Il faut qu'il s'occupe des affaires de son Père parce qu'il est Fils et Christ. Et si nous voulons être fils de Dieu et christs nous aussi, nous devons faire de même: nous occuper des affaires de notre Père.
Il nous indique là ce qui devrait être l'unique but de notre vie.